Résultat du concours de dessins sur le thème : « Dessine le temps qui passe »

33 participants de 7 à 18 ans : 31 enfants dont 7 filles, 2 adolescents, 1 jeune adulte, de toutes les régions.
Il y avait 2 catégories de dessins, individuels et collectifs.
Le vote du COPIL a déterminé les gagnants du concours ainsi que la répartition des prix attribués pour les différentes réalisations.

Concernant les dessins individuels : les participants récompensés ont 10, 12, 14 et 18 ans. Ils recevront un jeu éducatif per plexus, pour les plus jeunes, un bon d’achat dans un espace culturel pour le plus âgé (18 ans), accompagnés de quelques douceurs…

Concernant les dessins collectifs : 6 ITEP sont représentés, 29 enfants dont 7 filles, 1 adolescent.
l’ITEP Millefleur de Cadaujac (33), a reçu le 1er prix : 11 enfants de 8 à 11 ans dont 5 filles.
l’ITEP les Alicantes de Nîmes (30), a reçu le 2eme prix: 4 enfants de 8 à 10 ans
L’ITEP les Hirondelles d’ Artigues (33) a reçu le 3eme prix: 5 enfants de 8 à 10 ans

Argument

Impacts des accélérations sociétales sur la qualité du lien et sur la temporalité du soin
Le DITEP dans l’AIRe du temps

Les modalités actuelles de communication étendues à toutes les générations, brouillent les repères de la sphère publique, privée et de l’intime, des définitions de la famille devenue plurielles, des réseaux sociaux invitant à être « amis » avec les ascendants, les descendants ou les collatéraux, une exposition permanente à une pluie de données, des connexions en continu…

Autant de facteurs qui seraient susceptibles d’impacter le lien, la construction identitaire, les comportements, les valeurs, les repères…

Les Dispositifs ITEP, en qualité d’organisations institutionnelles ouvertes et actives dans l’environnement des enfants, des adolescents et des jeunes adultes, éprouvent dans leurs pratiques d’importantes transformations : virage inclusif et ses enjeux partenariaux, développement du pouvoir d’agir des personnes accompagnées et de leurs parents / représentants légaux, effets de la réponse accompagnée pour tous, généralisation du tout numérique, enjeux liés à l’efficience du service rendu…

Lire la suite

La mission d’accompagnement des enfants, adolescents et jeunes adultes, « qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages » vise l’occupation d’une place de droit dans la société pour chacun d’eux.

Cet objectif suppose la mise en œuvre de soutiens interdisciplinaires, où le soin occupe une place centrale. Néanmoins, le temps, d’appropriation et d’évolution, individuel, n’est pas nécessairement en phase avec les contraintes, les injonctions et les rythmes environnementaux.

C’est pourquoi les Dispositifs ITEP, interrogent :

  • Comment prendre en compte ces décalages temporels ?
  • Comment intégrer les codes de communications actuels dans l’offre thérapeutique ?

Comment respecter le rythme et les besoins de l’individu dans le contexte d’immédiateté et de rapidité qui caractérise la société actuelle.

Objectif global et finalité

Pour traiter ces aspects parfois dichotomiques, cette formation doit croiser à la fois, une approche clinique des pratiques professionnelles au sein des Dispositifs ITEP, et de leurs effets sur le parcours des usagers. Il convient également, d’intégrer une approche sociologique des transformations qui sont à l’œuvre, tant dans les rapports humains que dans le développement des médiations : technologies numériques, réseaux sociaux, médias…

L’objectif de la formation est d’orienter et d’initier des adaptations, voire des transformations, culturelles, conceptuelles, philosophiques, pratiques et organisationnelles, qui permettent aux professionnels et aux institutions :

–       De créer les conditions adaptées, utiles et nécessaires pour l’accès de chaque usager aux dispositifs de droit commun.

–       D’améliorer la qualité des actions conduites dans ce sens par les dispositifs ITEP ;

–       D’avoir la capacité de mettre en relation les concepts et informations reçues avec leurs contextes professionnels et territoriaux ;

Ces objectifs seront vérifiables à moyens et longs termes, à travers l’évolution des DITEP. Les journées d’études annuelles, participent activement à la valorisation de ces évolutions.

CONFERENCIERS

ATELIERS

HEURES DE FORMATION

es journées nationales AIRe

Programme

13h-13h30
Accueil des participants

Merci de vous présenter au plus tôt à l’accueil afin de récupérer votre badge.

Mot d’accueil : François DELACOURT, Président de l’AIRe

Lionel DENIAU, président d’honneur et membre fondateur de l’AIRe
16h15-16h45
Pause
Rétrospective audio-visuelle - 25eme anniversaire AIRe
Daniel MARCELLI, professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent , président de la société française de psychiatrie de l'enfant, de l'adolescent et des disciplines associées (SFPEADA) retraité
19h
Apéritif d'accueil
Atelier 1 : Prendre le temps de reconnaitre ce qui est réussi dans ce qui n’est pas complétement maitrisé, pour se remettre en mouvement.

Groupe ITEP du GCSMS RAE en Aquitaine :

La démarche de Reconnaissance des Acquis de l’expérience est adossée à des référentiels métier de droit commun. Elle crée un relation éducative singulière dans un temps privilégié. Elle change les regards réciproques et permet de toucher la normalité, s’y raccrocher pour s’y projeter de nouveau ? Des ITEP d’aquitaine en témoignent.

« Pouvoir regarder ce qui est réussi dans ce qui n’est pas encore totalement maitrisé et ainsi poursuivre le mouvement »

Stéphane Vincent

Association Jeunesse & Avenir LA BAULE :

Quand un Service d’accueil familial de la protection de l’enfance (association LINKIAA) et un Dispositif ITEP par l’intermédiaire de son SESSAD (association Jeunesse & Avenir) de Loire Atlantique unissent leurs compétences dans l’accompagnement d’enfants au parcours de vie chaotique. Après 2 années d’expérimentation, il s’agira de dresser un bilan de ce mode d’intervention original, à la croisée de la protection de l’enfance et du Médico-Social.

Julien Gagneux

DITEP HAUTE- CORSE et LA RÉUNION :

Le temps « chronos » et le temps « psychique » s’inscrivent dans deux temporalités différentes. Cependant, au sein des DITEP Haute-Corse et La réunion, l’exercice quotidien est de tenter de lier, voire d’allier, les différentes temporalités (chronos, psychique, institutionnelles, insularité, territoriale, etc) afin de répondre aux nouvelles caractéristiques sociétales tout en maintenant une qualité d’accompagnement.

Yohann DEVILLERS & Patricia NIEL

DITEP La Perdrière (53000 LAVAL) :

Adolescents débranchés ou hyper ritualisés: la clinique au DITEP fait réfléchir au rapport au temps : comment le sujet s’approprie une temporalité ? Qu’est ce qui permet de construire le rapport au temps, qui lui donne de la consistance ? Comment repérer l’écart entre la temporalité de l’institution, celle de la demande des parents et le temps logique de l’enfant ?

Myriam PORTIER

DITEP le Coteau (94400 VITRY/SEINE) :

Problématiser les conséquences de la confrontation du « temps de la globalisation », maître de notre civilisation, avec le temps de la pédagogie et de la thérapeutique, nécessaire pour un retour possible du sujet, enfant ou adolescent, dans la vie sociale ordinaire.

Dr Luis SOLANO

UGECAM OCCITANIE Dispositif Intégré ITEP UGECAM la tour du Crieu :

Pour ces enfants, ces jeunes qui se situent dans le présent de l’agir, fait de passages à l’acte dénotant une grande absence de repère et de limite, le passage de la liberté à la contrainte occasionne une modification des habitudes et du rapport au temps.

Damien DEPLANQUE

DITEP UGECAM Senones-Epinal – VOSGES :

De nouveaux outils innovants qui permettent de garder contact avec les familles et les jeunes. Une expérimentation avec l’application « Skype-pro »…

Delphine MANDOCE

Association la Smalah et Association – OREAG 33 :

Le numérique change notre rapport au savoir, à l’adulte, à l’autre. Mais son évolution rapide et sa complexité nous empêchent souvent de percevoir les enjeux soulevés par son utilisation massive et quotidienne, que ce soit à titre personnel, professionnel ou citoyen.

Sabra BEN ALI

Jardin d’enfants spécialisé ITEP Bellefond – CENON 33 :

La difficile dialectique entre l’accélération actuelle du temps et le pas à pas nécessaire des étapes du développement chez les jeunes enfants. La présentation de 2 situations démontre que la prise en compte au cas par cas reste essentielle et précieuse.

Véronique LAMARQUE

ITEP entre 2 mers – Association AGREA 33 :

C’est en prenant appui sur ces objets numériques qui construisent l’adolescent d’aujourd’hui et l’adulte de demain que l’équipe a tenté de partager avec eux et d’apprendre d’eux cet univers indéfini.

Stéphane FELLONEAU
14h00-15h00
L'adolescence hypermoderne : quel rapport au temps dans un monde connecté ? / Josselin LACHANCE
Josselin LACHANCE, socio-anthropologue - enseignant-chercheur en sociologie
15h00-15h15
Spectacle enfants
Jérôme LEBRES, ancien membre du Collège international de philosophie, professeur de philosophie
16h15-16h40
Pause
17h40-17h50
Remise des prix du concours de dessin
Mickael STORA, psychologue, fondateur-président de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines (OMNSH)
Atelier 11 : La transition identitaire, passage du DITEP à l'inclusion scolaire

DITEP Mutuelle la Mayotte (95 Val d’oise) :

Comment favoriser l’intégration de nouveaux repères et accompagner le retour vers une scolarité sans que ce soit au détriment du travail engagé au sein du DITEP ? Comment articuler le temps de l’école, du collège, le temps de la famille, le temps du DITEP au temps psychique de l’enfant ?

Delphine ROCHE

DITEP Saint Denis (33 AMBARES /BLAYE) :

Avec un recul de 3 ans sur ce fonctionnement, nous nous proposons de témoigner de nos pratiques que nous réinterrogeons notamment en termes de gestion du temps, temps des professionnels, temps de l’institution, temps des jeunes que nous accompagnons.

Rodolphe GAUL

ITEP du Pays Dacquois (40 LANDES) :

Il existe un âge légal pour accéder à la préprofessionnalisation, qui s’oppose au rythme du jeune. Trois niveaux d’élaboration ou paliers psychiques seraient à expérimenter ou à  » mentaliser » lors d’un passage à l’adolescence au sein du DITEP : Le temps de la découverte, le temps du choix le temps du positionnement. L’enjeu du DITEP est que le jeune reste acteur de son parcours malgré les pressions environnementales.

Nina MAUVIGNEY & Marjorie-Stella LUPUYAU

Dispositif ITEP du Littoral – Association AFEJI (59 GRAVELINES – NORD) :

Au travers son dispositif, l’ITEP propose de communiquer sur son expérience, riche de ses quatre premières années d’ouverture (créé en 2016). Quelles sont les spécificités de notre accompagnement, régulièrement en tension avec les exigences du moment

Jean Charles VINCENT

DITEP de CROIX (59 CROIX – NORD) :

On propose un travail issu d’une réflexion mêlant les avis de professionnels de différents champs, des parents ou des jeunes accueillis. Un support vidéo sera proposé avec de courtes interviews croisés, avant d’ouvrir la discussion avec la salle sur la manière dont le temps vient se décliner sous ses différentes facettes dans nos institutions…

Jean-Bernard ANDRIEU

DITEP de l’Ancrage (FINISTÈRE) :

A partir d’une vignette clinique, plusieurs membres d’une équipe proposeront un travail sur le temps qu’il faut pour pouvoir « rencontrer » un enfant. Il a fallu un certain temps pour qu’un travail avec la famille de cet enfant puisse s’amorcer. Il nous fallut aussi du temps pour renoncer à nos objectifs de réussite scolaire et pouvoir entendre ce à quoi Billy était confronté.

Fanny REGUER

ITEP Château sage (31 TOULOUSE) :

L’atelier Futsal, libre d’accès ? offre aux adolescents un espace-temps fédérateur et cathartique, une médiation sportive à visée thérapeutique et éducative…

Sylvain BOUJON

ITEP Limarel – Association MSA service (Limousin) :

Le jeu DETROIT BECOM HUMAN, permet la mise en scène d’histoires de vie, qui constitue des leviers émotionnels sur fond de mécanismes projectifs et d’expression de soi.

Sabine CHAIX

ITEP Les Alicantes – Association ANER (Nîmes) :

L’interdisciplinarité ou la garantie d’une prise en compte essentielle des temporalités plurielles dans l’accompagnement complexe et spécifique des enfants en situation de violences et/ou de psychotrauma.

Didier MIGEOT

AIRe et ANMECS :

Les coopérations interinstitutionnelles ne se décrètent pas, elles se construisent et parfois dans l’urgence… l’AIRe et de l’ANMECS témoignent de pratiques innovantes qui ont émergé pendant le confinement, pour permettre la continuité du parcours des usagers conjointement accompagnés.

Didier MIGEOT
13h35-14h30
Temporalités et recompositions organisationnelles / Christian LE MOENNE
Christian LE MOENNE, Professeur Emérite de sciences de l'information et de la communication
T. LAMAZOU, navigateur, artiste peintre
16h-16h15
Passage de relai au COmité de PILotage de la région BRETAGNE pour les prochaines journées à RENNES en 2021

L’organisation des journées est susceptible d’évoluer en fonction des mesures sanitaires qui seront en vigueur au mois de décembre.

Je souhaite participer aux journées de l'AIRe

Vous pouvez vous inscrire directement en ligne ou en retournant le bulletin de participation par mail ou par voie postale

Partenaires

ils vous accompagnent tout au long des journées

Une question ? Contactez-nous !

Par mail ou par téléphone

Lieu

  • Palais des Congrès
  • Boulevard Prom. Veyrier Montagnères
  • 33120 Arcachon
  • 05 56 22 47 00

Journées précédentes

Archives des actes de colloque

Retrouvez l’ensemble des actes de colloques des journées précédentes depuis 1999 à aujourd’hui.

Voir la page dédiée

ITEP et proximité